Une île, un océan, des cactus 3pm : Cette photo reflète à la fois la douceur et la détermination d'Estelle, Aventurière, face à l'univers inconnu et rebel qu'elle traverse avec aisance.

Lima 10m 9am devant le palais presidentiel: La police est déployée. Nous entendons des manifestants hurler de manière repetitive leur frustration à quelques rues de là. Nos regards se croisent, nous sourions. Une photo avec la police locale ça pourrait etre trop cool ! Alors que tout le monde s'éloigne, nous prenons des photos avec des policiers qui sont tombés sous le charme d'une aventurière spitante et souriante.

Nazca 9am 38°C à l'ombre: Nous traverçons le désert avec Jésus retraité passionné d'histoire locale. Ces ossements blanchis par le soleil, reliques du passage de pillads nous attristent. On ne devrait pas laisser à l'abandon des restes humains comme cela. Nous quitterons Jésus à regret pour faire la file au guichet du petit aéroport de Nazca où les gentils touristes s'agglutinent en n'imaginant même pas qu'à quelques pas de là un sage heureux prêche dans le désert. (Jesus942@hotmail.com)

Nowhere 6am :Nous dormons dans un barraquement construit avec des blocs de sel. Deux jeunes enfants en haillons jouent avec un semblant de ballon et s'éloignent dés qu'ils me voient. Je vois Estelle. Je prends une photo. La vie continue dans ce hameau perdu au milieu d'un désert de sable et de roches. Nous sommes dans la cordillère à plus de 4000 m d'haltitude. Le village le plus proche est à 6 heures de piste d'ici.

Les chemins sinueux que nous prenons sont autant d'aventures qui nous amènent juste au delà de l'horizon, dans ces univers magiques où nos rêves deviennent réalité.

4 heures de piste, cette voie , 4 heures de piste : Jeu d'équilibriste… Tombera, tombera pas? Estelle est en pleine possession de ses moyens. Il lui faudra bien car quelques semaines plus tard elle suivra un mineur dans les entrailles d'une montagne pour trouver quelques grammes de métal précieux. Bon, nous passerons sur le fait qu'elle ai insisté pour acheter de la dynamite au marché local et que le mineur dans l'obscurité lui a tendu le briquet pour, à sa grande joie, la faire exploser...

Uyuni cimetière de loco 5pm : un merveilleux sourire. N'oubliez pas de sourire, cela rend heureux et rend les autres heureux.

Salar d'Uyuni 10am : la nuit a été très fraîche et le vent, la pluie, la neige que nous subissons durant ces heures de pistes en jeep nous font prendre conscience que nous ne sommes pas grand-chose dans cet univers blanc et salé. Certains endroits nous confrontent à nous même. Ce désert est l'un d'eux.

Isla del Sol 3600m 2pm 30°C sans ombre : Paysage magestueux ou un océan liquide côtoie des sommets enneigés. Nous avons réussi à semer le guide local qui s'était imposé à nous. J'ai réussi à lui fair peur en activant le vortex de l'hôtel sacrificiel Inca au milieu des ruines. Ce jour là nous avons dû finir notre périple par une course contre la montre pour prendre le dernier bateau qui nous a ramené à Copacabana.

To Machu Pichu mountain 6 am: des centaines de marches humides entre jungle et nuages, surplombant des à-pics vertigineux. Seul soulagement: les mouchettes n'attaquent pas dans la brume. Pendant plus d'une semaine nos jambes nous diront que nous avons trop forcé. Mais une fois le chemin commencé, le finir tu dois. Ouvre-toi à la beauté et le chemin apparaitra. ( La prophétie des Andes. James Redfield )

Machu Pichu 4pm entre deux averces : Pachamama nous récompense de nos efforts par ce double arc-en-ciel surplombant un des endroits les plus beaux du monde. Je tiens à remercier Estelle pour m'avoir permis de la suivre comme photographe à travers ses aventures en Amérique du sud. Merci pour ces six semaines où, de concert nous avons été plus loin à deux que nous n'aurions pu aller seuls. Vivez vos rêves. Et pas de procrastination... Le temps perdu à ne pas s'épanouir est perdu à jamais.